image-actualites-1

Actualités du sahel

Je m'abonne gratuitement à la Newsletter

Actualités

02/10/2014

Sécurité alimentaire en Afrique, le challenge persiste

 La faim a reculé dans le monde, où 100 millions de personnes ont été sauvées de ce fléau depuis dix ans, mais plus de 800 millions en souffrent toujours, selon le dernier rapport de la FAO (téléchargeable en anglais ici)

Cette amélioration connaît néanmoins de fortes disparités régionales,  et le nombre de personnes souffrant de la faim en Afrique sub-saharienne reste encore important.

Sécurité alimentaire 

L'insécurité alimentaire reste inquiétante en Afrique sub-saharienne

En dépit des progrès effectués dans les régions en développement au niveau mondial, il persiste de grandes différences entre les régions.

En Afrique notamment, les progrès sont réels mais insuffisants au regard des objectifs fixés au niveau international (les "Objectifs du millénaire", fixés par les Nations unies en 2000, prévoient de diminuer de moitié la proportion de la population qui souffre de la faim d'ici à 2015). En Afrique sub-saharienne, 1 personne sur 4 reste en état d’insécurité alimentaire. Cette proportion est la plus élevée du Monde.

Pourtant, les efforts sont réels : si le nombre de « mal-nourris » a augmenté, passant de 182 millions à 227 millions en 15 ans*, le ratio par rapport à la population totale de la région est passé de 33% à 24% depuis 1990.

 

Des acteurs du développement engagés contre la faim en Afrique

Cette année en particulier, les acteurs du développement en Afrique ont renforcé leur engagement pour améliorer la sécurité alimentaire du continent. En promulguant l’année 2014 « année de l’agriculture et de la sécurité alimentaire » l’Union Africaine affiche sa volonté de transformer son agriculture et d’améliorer la résilience de sa population face à l’insécurité alimentaire.

De plus, l’Afrique connaît une forte croissance économique et démographique : sept des 10 économies à la croissance la plus rapide sont en Afrique.

Face à cette nouvelle donne, SOS SAHEL renforce son action et ses partenariats sur le terrain. « Nous contribuons à consolider les initiatives des acteurs africains pour leur sécurité alimentaire et nutritionnelle » explique Rémi Hémeryck, Délégué Général de SOS SAHEL. « Aujourd’hui SOS SAHEL s’engage à tous les niveaux du développement en Afrique : nous lions des partenariats avec les institutions africaines comme l’Union Africaine et le CILSS, et notre réseau de partenaires locaux compte aujourd’hui plus de 1000 organisations. Nos programmes sur le terrain sont portés et soutenus par ce réseau. Par exemple, pour valoriser le potentiel de la gomme arabique pour améliorer la sécurité alimentaire au Sahel, nous travaillons en étroite collaboration avec l’Union Africaine et les acteurs de la filière, des cueilleurs aux consommateurs. Faire le lien entre tous ces acteurs est notre vocation. Nous devons avancer tous ensemble pour atteindre nos objectifs. »

 

Source des données chiffrées : FAO

*chiffre prévisionnel

 


En savoir plus :

SOS SAHEL et la gomme arabique

L'Union africaine et SOS SAHEL unissent leurs forces