image-actualites-1

Actualités du sahel

Je m'abonne gratuitement à la Newsletter

Actualités

08/03/2013

Les femmes au cœur du Sahel

Chaque année, la journée internationale de la femme est l'occasion de faire le point sur la condition des femmes, de dresser un bilan des progrès réalisés et à venir. Pour les femmes Sahéliennes, l’enjeu est de taille.

 

Des conditions de vie extrêmes

Pour les femmes du Sahel, dans les milieux ruraux et « traditionnels » en particulier, les conditions de vie restent très difficiles, l’accès à l'éducation et au crédit restreint, les possibilités d’émancipation limitées.

A ces variables sociales s’ajoutent le poids des conditions environnementales. A cause de la désertification, des sécheresses et crises à répétition, les femmes, premières victimes, voient leurs tâches quotidiennes considérablement alourdies.

Dans de nombreux pays du Sahel, les femmes sont considérées comme des actifs productifs ou simplement comme une main d'œuvre non payée et ne jouissent que d’une faible reconnaissance sociale ; elles sont cependant des maillons importants du développement de leurs communautés.

 

Les femmes pilier de la société 

En effet, outre leurs occupations domestiques, souvent considérées à tort comme improductives, les femmes sahéliennes ne ménagent pas leurs efforts. Aller chercher de l’eau, ramasser du bois de chauffage, trouver et préparer à manger constituent pour les femmes un lourd panel d’activités quotidiennes incompressible.

Pourtant, leur rôle doit s’étendre bien au-delà de leurs ménages. Largement mobilisées pour les travaux agricoles, elles sont par ailleurs de plus en plus intégrées dans les activités économiques. Cueilleuses de gomme arabique, productrices de karité, pépiniéristes, elles participent au développement social et économique de leurs familles et de leurs villages.

Avec le renforcement des processus migratoires, qui poussent les hommes vers les villes et les littoraux, leur rôle au sein de la communauté rurale est renforcé. Les femmes doivent assumer de plus en plus de responsabilités, sans pour autant pouvoir revendiquer une influence et une reconnaissance plus grandes.

 

SOS SAHEL soutient les femmes du Sahel !

Mieux intégrer les femmes dans leur environnement est donc un objectif majeur pour SOS SAHEL. Dans chacun des projets mis en place, les femmes occupent une place centrale. Concrètement, les actions menées ont pour but de parer aux difficultés qu’elles connaissent.

D’abord, améliorer la répartition temporelle de leurs activités : grâce à la construction de points d’eau propres et de proximité, les femmes du village de Zahra, au Tchad, peuvent désormais consacrer plus de temps à leurs activités rémunératrices :

« L’arrivée de l’eau au cœur du village est une bénédiction pour ma famille. Grâce au forage, je consacre aujourd’hui quatre heures de plus à la cueillette de la gomme arabique, qui me permet de gagner de l’argent (moins d’un euro par semaine) pour acheter des aliments de base et mieux nourrir mes enfants ». Zahra, Tchad.

Ensuite, SOS SAHEL soutient les femmes dans leurs initiatives économiques. Par des formations de soutien au micro-crédit, les femmes accèdent à plus d’indépendance. Marie Haro, 40 ans et mère de neuf enfants, a ainsi produit 7 000 plants. Si la majorité de ceux-ci ont survécu en 2013, elle touchera une prime.

« C'est un investissement à long terme pour moi, car d'ici cinq ans, les arbres que j'ai plantés vont aussi me permettre d'extraire de l'huile. Je pourrai ensuite la vendre ou la transformer en savon. Je pourrai ainsi augmenter et diversifier mes revenus ». Marie Haro, Burkina Faso.

 

Ainsi, SOS SAHEL s’investit aux côtés des femmes sahéliennes pour soutenir le cercle vertueux du développement. La journée internationale de la femme, occasion particulière de rappeler les actions menées au Sahel pour les femmes, ne doit pas occulter la nécessité de toujours redoubler d’efforts, à longueur d’année, pour améliorer durablement leurs conditions de vie.

Crédits photo: Sébastien Ortola/20 Minutes/ SOS SAHEL