image-actualites-1

Actualités du sahel

Je m'abonne gratuitement à la Newsletter

Actualités

25/07/2016

Avec KOSAM, des mini-fermes laitières au Sénégal

Filière carotte au Sénégal, filière gomme arabique au Tchad et Cameroun, filière Karité au Burkina Faso ...SOS SAHEL soutient depuis plusieurs années  le développement de véritables filières  économiques pour optimiser les revenus des producteurs locaux

Cette stratégie de long terme vient de s'enrichir d'une nouvelle filière lait au Sénégal où 90% du lait est importé sous forme de poudre alors que 30% de la population vit de l’élevage et pourrait produire du lait.

Vache Sénégal

KOSAM - qui signifie « lait » en pulaar - est un projet de développement de la collecte de lait et de l’élevage laitier dans le Nord du pays. KOSAM est porté par la Laiterie du Berger et SOS SAHEL et a démarré en 2016 pour une durée de trois ans (2016-2018). Aujourd’hui, LDB est la seule industrie laitière sénégalaise à produire et distribuer des produits laitiers à base de lait frais collecté chez 800 éleveurs.

Il s'agit de :

 
  • Restructurer le système de collecte et ouvrir  2 nouveaux centres de collecte
   
  • Développer des services aux éleveurs (aliment, fourrage, prophylaxie, service mobile phone)
   
  • Former les éleveurs et appuyer la mise en place de fermes et de mini-fermes laitières
   
  • Appuyer la structuration des éleveurs en coopérative d’éleveurs laitiers
 

"Avec 4 ou  5 vaches, les petits éleveurs sénégalais peuvent gagner 300 euros par mois et vivre décemment", explique Rémi Hemeryck, le Délégué Général de SOS SAHEL.

« Avant, les gens étaient obligés de marcher des kilomètres pour pouvoir écouler leur lait. Aujourd'hui, il suffit d'entendre le signal de la moto des collecteurs pour sortir son produit et le proposer à la vente » se réjouit Osmane SY, collecteur de lait.

Téléchargez ici le bulletin d'information trimestriel juin 2016 de KOSAM en cliquant sur ce lien : http://www.sossahel.org/wp-content/uploads/2016/07/Newsletter-KOSAM_Juin2016-N1_VF.pdf