image-actualites-1

Actualités du sahel

Je m'abonne gratuitement à la Newsletter

Actualités

25/01/2017

40 ans d’action célébrés au Burkina Faso

A l’occasion de la célébration de ses 40 ans et dans le cadre de sa campagne Initiative 2025 pour la Sécurité Alimentaire et la Nutrition, SOS SAHEL et ses partenaires ont organisé au Burkina Faso deux journées d’ateliers de travail pour capitaliser et diffuser l’expérience de l’ONG dans ce pays depuis 40 ans.

Les acteurs locaux au cœur de l’expertise

A cette occasion, 13 initiatives innovantes et impactantes ont été présentées à Ouagadougou et à Kouliniéré. Les partenaires locaux ont exposé et partagé leurs expériences lors de deux « maket place » réunissant plusieurs centaines de participants.

IMG_2081-min

Une visite approfondie du magasin de warrantage de Tikaré ainsi que du barrage et du périmètre maraîcher de Kouliniéré ont permis de mettre en lumière les impacts de plus de 20 ans de travail sur la production maraichère et céréalière dans la région du Centre Nord, province du Bam.

IMG_2112-min IMG_2218-min

Les autorités locales et nationales engagées

Cette célébration a également été l’occasion de mobiliser les autorités locales et nationales. Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en audience une délégation de SOS SAHEL conduite par le président de SOS SAHEL International France, Monsieur Philippe Lecomte, dans l’après-midi du vendredi 20 janvier 2017.

« Le Burkina Faso est un pays très important pour nous. Nous employons aujourd’hui 120 personnes sur le territoire. Notre représentation au Burkina Faso est une antenne régionale qui opère non seulement au Burkina Faso, mais aussi dans toute l’Afrique de l’Ouest », a déclaré le président de SOS SAHEL.

16195348_665542030294737_8878519060117150617_n

Il a expliqué que les acquis de l’ONG au Burkina Faso sont nombreux : « Nous avons construit des périmètres maraîchers, des barrages, des latrines, des forages. L’important, c’est l’impact durable de ces réalisations. Il ne s’agit pas de construire un puits mais comment va s’intégrer ce puits autour d’une activité ou autour d’une filière économique ».